jeudi 30 décembre 2010

2010 CHARTS - ANTOINE & FRANCK

C'est le moment de cloturer une année chargée avec les disques qui nous ont marqués. Une selection toute à fait personnelle avec des choix difficiles et des oublis. Rendez vous en 2011 pour pleins de nouveaux albums et aventures!!!

let's finish this year full of adventures with the records we loved. A hard and personal selection with hard choices and forgotten albums. See ya in 2011 for new music and adventures! stay tuned!

ANTOINE
5 Albums :
Nick Rosen : into the sky - porter records
William Parker : The inside songs of Curtis Mayfield - Aum fidelity
Flying Lotus : Cosmogramma - Warp
Josh Rouse : El Turista - bedroom classic
Andreya Tryana : lost where I belong - Ninja tune

5 Titres / Tracks
Jamie Woon : Night Air - Polydor
Theophilus London - Calypso Blues
Le Professeur Inlassable feat Neo Muyanga : Motuki - l'Inlassable
Gappy Ranks : Put the stereo on - Greensleeves
Four Tet : sing - Domino


Concert de l'année / show of the year
sans conteste 'Inna de yard' aux festival Les Escales à St Nazaire avec une version Nyabinghi hypnotique et extatique de 10 minutes de Congo Ashanti par Cedric Myton !!!
sinon tous ceux de Bibi Tanga et Anthony Joseph ;-)

FRANCK

5 Albums :
- Gonjasufi "A sufi & a killer" (warp)
- Nas & damian marley "Distant relatives" (universal)
- LCD soundsystem " This is happening" (DFA)
- Gonzales "Ivory tower" (Genthle Threat)
- Blundetto "bad bad things" (qui donc?)

réédition compilation :
- next stop soweto vol.3 ( Strut)
- Dick khoza "Chapita" (Mazuli)
- Riddim box (soul jazz records)
- P.E Hewitt (Now again)

5 Titres / Tracks

- Cassius "i love you so"
- Gil scott heron "Me & the devil"
- Four tet "Love cry"
- Black Keys " everlasting light"
- Aloe Blacc "I need a dollar"


Concert de l'année / show of the year
Gonjasufi @ nouveau casino (July 2010)

Bonne Resolution / Good resolution 2011 :
Ecouter plus de musique mais acheter moins de disques!

mercredi 29 décembre 2010

2010 CHARTS - DA VINCE

Da Vince est devenu le 3ème homme d'Heavenly Sweetness, et nous en sommes ravis. DJ, organisateur de soirée, vinyl digger, on ne compte plus les casquettes de cet activiste de la scène parisienne à la bonne humeur légendaire. Voici les disques qui l'ont marqué cet année.

Da Vince became the Third man of Heavenly Sweetness and that sounds good to us.
DJ, Party promoter, vinyl digger, this parisian music activist is a busy guy with a legendary good humour. Here are his 2010 records

5 Albums :
Gold Panda "Lucky Shiner"
Blundetto "bad bad things" (heavenly sweetness)
Motor City Drum Ensemble "raw cuts vol1" (faces)
Four Tet "there is love in you" (domino records)
Grooveman spot "changes situation" (jazzy sport)

Concert de l'année / show of the year
ERYKAH BADU à L olympia

Bonne résolution / good resolution for 2010
continuer a manger des saucisses à Hambourg en décembre !
Keep on eating sausages in Hamburg on December!

lundi 27 décembre 2010

2010 CHARTS - STEPHANE RONGET AKA THE RONGETZ FOUNDATION



Expatrié à New York, Stephane Ronget nous a offert un formidable album qu'on ne se lasse pas d'écouté (un des albums de l'année de Gille Peterson :) ). Voici son chart de l'année, assez surprenant.
Gone to NYC, Stephane Ronget offered us a great album, we just can't stop listening on (One of the album of the year for Gilles Peterson). Here are his 2010 charts, a surprising one.


Cette annee il n y a vraiment qu un seul groupe que j ai decouvert et apprecie ( je sais je n ecoute pas assez de nouveautes...)
Ca s appelle:
"Fght the big bull"
2 titres sortent du lot " Dying will be easy" (2008 mais ils le joue encore sur scene) et "mobile tiger" (2010)
(fait gaffe, ca ne s ecoute pas à n importe quelle heure)


This year, there is only one band I disocovered and enjoyed really (I know I don't listen enough news).
"Fght the big bull"
2 great tracks on this album "Dying will be easy" ( from 2008 but they still play it on stage) and "Mobile Tiger" (warning, you can't listen to it at anytime)


Concert / show : Prince in New Jersey

vendredi 24 décembre 2010

The Joe Gibbs Family - Winter Wonderland

La carte postale est pourrie mais l'intention est là.



Enjoy that crap card.
Merry 'High' Christmas everybody!

2010 CHARTS - ETIENNE GEREMIA

C'est au tour d'Etienne, autre contributeur éclairé de ce blog et membre de TSF, de faire son petit Charts 2010. Nous vous recommandons chaudement son formidable blog : http://shapeofmysound.blogspot.com/ Encore du très bon son à découvir.
Here comes another contributor and TSF member : Etienne. Check his amazing blog : http://shapeofmysound.blogspot.com/ Good sound as usual!


5 Albums :

1/ Four Tet - There Is Love In You
2/ Caribou - Swim
3/ Gil Scott Heron - I'm New Here
4/ Pantha Du Prince - Black Noise
5/ Aloe Blacc - Good Things

5 Titres / Tracks
1/ Aloe Blacc - I Need A Dollar
2/ Caribou - Sun
3/ Gonjasufi - Ancestors
4/ Portico Quartet - Clipper
5/ Dj Muggs VS Ill Bill - Illuminati 666

Concert de l'année / show of the year
Lee Fields @ New Morning 4/02

Bonne résolution / good resolution for 2010
Arrêter d'en prendre :-)
Stop taking resolution

mercredi 22 décembre 2010

THE WUDOS BAND

Je dois avouer que je viens de découvrir ce dont je vais vous parler, que je n'ai pas encore vraiment eu le temps de l'écouter et que je suis rarement emballé par les mash-ups...Mais mixer le flow du Wu Tang avec les beats funky et sauvages du Budos Band, ça a quand même de la gueule sur le papier. Voici un lien pour télécharger la mixtape et juger par vous-même.



I must confess that I've just discovered the music I'm going to talk about, that I didn't have time yet to listen to it carefully and that generally speaking I don't have a passion for mash-ups...But to make a mix between the Wu Tang flow and the wild and funky beats of the Budos Band sounds huge. Here is a link to download the mixtape and judge by yourself.

mardi 21 décembre 2010

Blundetto XCLUSIVE I

Christmas time : xclusive track from the Bad Bad Versions Collection (out soon on digital stores, and some of them on ltd edition 7"). Today, one of my favourite : Black Birds by Whitejoy... great edit and deep stepper vibes.
You can download it with a right click, and go later to your local music dealer. Thanx for support, come back tomrrow for another xclusive track.

Blundetto "White Birds" Blackjoy Version



dimanche 19 décembre 2010

2010 CHARTS - JEAN CHARLES

Jean Charles fait parti des oreilles grandes ouvertes de TSF, ouvertes au Jazz mais pas seulement. Depuis plusieurs mois, il nous fait découvrir sur ce blog des trésors musicaux. On ne le remerciera donc jamais assez!

Jean charles is one of the guy behind TSF, the parisian jazz radio. he's a big fan of jazz but not only... we will never thank him enough for all the treasures he made us discovored in this blog!!!


5 albums
- Mount Kimbie - Crooks & Lovers (Hotflush Recordings)
- Maddslinky - Make A Change (Tru Thoughts)
- The Roots - How I Got Over (Def Jam)
- Blundetto - Bad Bad Things (Heavenly Sweetness)
- Four Tet - There Is Love In You (Domino)

J'ajoute les Rééditions de l'année :

- PE Hewitt Jazz Ensemble - the Complete Works 1968 - 1970
- Hedzoleh Soundz - Hedzoleh
- Roy Brooks & the Artistic Truth - Ethnic Expressions
- Jean-Pierre Mirouze - Le Mariage Collectif
- Duke Pearson - Wahoo

5 titres / tracks

Difficile car le titre que j'écoute vraiment le plus (en boucle même dans mon IPhone et chez moi, ça tourne vraiment à l'obession) depuis maintenant plus d'un an c'est : Omar Khorshid - Rakset El Fadaa et c'est un vieux morceau dispo sur la compile Psych Funk 101

Sinon :

- Caribou - Sun
- Gonjasufi - Sheep
- Blundetto - Voices
- Maddslinky - Further Away
- Ebo Taylor - Love And Death

Concert de l’année / show of the year :
Mes soirées avec mon fils et ma femme
evenings with my son and my wife

Votre bonne resolution 2011 / The good resolution for 2011
C'est la même depuis 15 ans, mais cette fois j'y crois et je vais y arriver : avoir mon permis de conduire.
Always the same since 15 years, get my driving licence!

vendredi 17 décembre 2010

2010 CHARTS - LAURENT / CLAP YO HANDZ


Et on continue dans les charts de l'année avec Laurent, l'homme derriere le show et le blog "CLAP YO HANDZ" ( http://clapyohandz.blogspot.com/).

We go on with a new friends : Laurent, the man behind the show & blog "CLAP YO HANDZ" ( http://clapyohandz.blogspot.com/).


5 albums
Limousine – Limousine (autoproduction)
Flying Lotus – Cosmogramma (Warp)
Robert Aaron – Trouble Man (Heavenly Sweetness)
Anika – Anika (Invada)
Big Boi – Sir Luscious Left Foot the son of Chico Dusty (Def Jam)

5 titres / tracks
Natureboy – Broken Train
Portico Quartet - Line
Television Personalities – My New Tattoo
Dam-Funk – Hood Pass Impact feat. Mc Eiht
Ebo Taylor – Love and Death

Concert de l’année / show of the year :

aucune évidence! allez, Kouyaté & Neerman @ New Morning

Votre bonne resolution 2011 / The good resolution for 2011

réaliser quelques rêves / make my dreams come true

lundi 13 décembre 2010

2010 CHARTS - BLUNDETTO

Comme c'est bientot Noel, Heavenly sweetness fait son calendrier de l'Avent sous forme de charts 2010 par les differents contributeurs du blog et artistes du label.

On commence en fanfare avec BLUNDETTO. Nous sommes tellement content de l'accueillir dans la famille Heavenly Sweetness et on a tellement écouté en boucle son album qu'il pourrait être notre Homme de l'année. Mais bon, ce qui compte c'est la musique et pour lui 2010 c'est ça :

5 albums :
CARIBOU "Swim" (CITY SLANG)
BLACK KEYS "Brothers" (COOP)
GONJASUFI "A killer and a Sufi" (WARP)
THE ROOTS "How I Got Over" (CLAYBAR)
PEDER "Dirt & Gold" (Fake Diamond)

5 morceaux / tracks
James Blake "Limit to your love"
Jai Paul "BTSTU"
Cody Chesnutt "Do Better To The Young"
Os Ritmistas "Samba de Pacto"
Myron E & The Soul Investigators "The Pot Club"

Votre concert de l’année / Show of the year :
CARIBOU @ Cabaret Sauvage, Paris.

Votre bonne resolution 2011 / The good resolution for 2011

Arrêter de jurer devant ma fille, bon dieu de bois, elle commence à parler comme moi, ça m'inquiète.





It's time for our advent calendar : 2010 charts by blog contributors and HS label artists. Let's start with this year new comer in the Heavenly Swetness family : BLUNDETTO. He could be elected man of the year by most of us but what we care is music so enjoy his charts!!


lundi 6 décembre 2010

THEOPHILUS LONDON

Sa reprise de Calypso Blues trotte actuellement dans toutes les têtes. Mais Theophilus London n'en est pas à son coup d'essai. Depuis environ deux ans, ce MC/dandy de Brooklyn balance sur la toile des titres mutants à la croisée du hip-hop, de la new-wave, de l'électro et de la pop et s'amuse à détourner des tubes d'Amadou & Mariam, Marvin Gaye, Lauryn Hill ou même Whitney Houston. Mais l'esthétique Theophilus dépasse ses chansons. La pochette de sa mixtape la plus fameuse, "This Charming Mixtape", est un double clin d'oeil à Elvis Costello et aux Smiths, ses clips versent régulièrement dans le kitsch des années 80's (vous vous souvenez des clips de TV6 ?) et son look évoque autant les photos old school de Jamel Shabazz que les vendeurs de chez American Apparel. Un tel OVNI méritait bien, non pas une, ni deux, mais trois vidéos, à commencer par le froid et sensuel "Cold Pillow" :







His Calypso Blues cover is at the present time in every heads. But Theophilus London is not a musical beginner. Since around two years, this MC/dandy from Brooklyn broadcasts on the web mutants songs at the crossroads of hip-hop, new-wave, electro and pop and he plays to hijack hits from Amadou & Mariam, Marvin Gaye, Lauryn Hill or even Whitney Houston. But Theophilus aesthetic goes beyond his songs. The cover of his most famous mixtape, "This Charming Mixtape" is a double tribute to Elvis Costello and the Smiths, his videos take us back to the 80's and his style makes me think about a mix between the old-school pictures of Jamel Shabazz and American Apparel salesmen. Such a musical UFO had to be mentioned in our blog.

ARCHIE WHITEWATER - CROSS COUNTRY

Rien à dire de particulier sur ce titre enregistré il y a 40 ans pour Cadet, sous-division jazz du mythique label Chess. Une perle qui tombe quelque part entre la soul, le jazz et la musique folk. Et qui, en ces temps frileux, me fait regretter de ne pas avoir de cheminée.



Nothing particular to say about that gem. Just a perfect one, recorded 40 years ago for Cadet Records, jazz subsidiary of Chess Records. Very recommanded for chillin’ at warm home when it’s getting cold outside.

mardi 30 novembre 2010

MARIO MONICELLI REST IN PEACE

Ce début de semaine semble placé sous le signe des hommages: je viens d'apprendre la mort du réalisateur Mario Monicelli, l'un des maîtres de la comédie à l'italienne. Moins connu que ses comparses Dino Risi et Ettore Scola, on lui doit pourtant des œuvres inoubliables telles Gendarmes et Voleurs (avec l'incomparable Totò), Le Pigeon ou encore La Grande Guerre, manifeste anti-guerre d'une grande humanité.
Pour les musiques de ses films, Monicelli faisait appel aux pointures du genre: Nino Rota, Piero Umiliani, Carlo Rustichelli, et bien sûr l'incontournable Ennio Morricone.
Si Voyage avec Anita n'est certes pas la meilleure cuvée de Mario Monicelli, le compositeur livre lui un thème tout à fait remarquable.
















Ennio Morricone - Viaggio Con Anita

tilidom file storage

It seems like these days are under the sign of the tribute... I'm just learnin' about Mario Monicelli's death. He was a master of italian comedy, as Ettore Scola or Dino Risi. He did unforgettable movies like Cops and Robbers (with the unique Totò), Big Deal on Madonna Street or The Great War. His soundtracks were made by the cream of italian composers: Nino Rota, Piero Umiliani, Carlo Rustichelli and of course the great Ennio Morricone. If Viaggio Con Anita is surely not the best work of Mario Monicelli, you still can appreciate this wonderful theme from the maestro.

lundi 29 novembre 2010

HARRY WHITAKER REST IN PEACE

Harry Whitaker a été le bras droit de Roy Ayers au début des années 70. Celui qui l'a aidé à enregistrer certains de ses plus grands classiques, les albums "He's Coming" et "Coffy" en tête. On doit aussi à ce pianiste d'avoir participé à la conception du chef d'oeuvre d'Eugene McDaniels, "Headless Heros of the Apocalypse". Ces faits d'armes sont déjà énormes...mais incomplets. Car Harry Whitaker est surtout mythique pour avoir imaginé, écrit, produit et enregistré l'un des plus beaux disques de tous les temps : Black Renaissance, un hommage soulful à Martin Luther King. Cette suite en deux parties mêle poésie, jazz modal et spirituel et a été enregistrée en 1976 avec la crème des musiciens du genre, Woody Shaw, David Schnitter, Azar Lawrence, Mtume ou encore Billy Hart.

Harry Whitaker nous a quitté, il y a quelques jours. Voici notre hommage à cette figure méconnue mais essentielle :



At the beginning of the 70's, Harry Whitaker has been a key musician in Roy Ayers' band. He helped him to record such classics as "He's Coming" and"Coffy". This pianist has also been a big part in Eugene McDaniels masterpiece, "Headless Heros of the Apocalypse". Those contributions are already huge...but incomplete. Because Harry Whitaker is before everything mythical to have thought, written, produced and recorded one of the greatest album of all time : Black Renaissance. A soulful and comitted tribute to Martin Luther King, composed of two long tracks that mix poetry, modal and spiritual jazz. Black Renaissance has been recorded in 1976 with musicians like Woody Shaw, David Schnitter, Azar Lawrence, Mtume or Billy Hart.

Harry Whitaker passed away, a few days ago. Here is our tribute to this unsung hero.

jeudi 25 novembre 2010

SUN RA - UFO

Herman Poole Blount alias Sun Ra est un astre à plusieurs facettes: mélodique, dissonant, apaisant, déroutant... tout dépend à quel pan de sa fructueuse discographie l'on se frotte. Pour cette fois, c'est bien simple, il se contentera d'être irrésistiblement funky.
Et toujours "out in space", bien sûr.



Herman Poole Blount aka Sun Ra is like a star with many sides: melodic, dissonant, quietful, freaky... Everything depends of wich album you're diggin' in his impressive production. This time, things will be easy because Sun Ra is just funky as hell. And still "out in space", yep.

mardi 23 novembre 2010

FRANK FOSTER - E.W. - BEAUTIFUL PEOPLE

Frank Foster est surtout connu pour son travail avec le Count Basie Orchestra. Ce que j'aime chez ce saxophoniste se situe pourtant à des années lumières du swing à la papa et a plutôt à voir avec la scène spirituelle et engagée des 70's. C'est un album ultra-deep enregistré en 1974 et qui regroupe une quinzaine de musiciens parmi les plus passionnants de l'époque : Elvin Jones, Stanley Clarke, Jan Hammer, Airto Moreira, Marvin Hannibal Peterson, Dick Griffin ou même Dee Dee Bridgewater. Le disque se nomme "The Loud Minority" et l'extrait, "E.W. - Beautiful People".



Frank Foster is especially known for his work with the Count Basie Orchestra. But what I love about him is light years ahead from the old daddy swing, and is rather related with the spiritual and comitted 70's scene. It's a deeper than deep album recorded in 1974 with about fifteen musicians among the most exciting of that time : Elvin Jones, Stanley Clarke, Jan Hammer, Airto Moreira, Marvin Hannibal Peterson, Dick Griffin or even Dee Dee Bridgewater. The name of that session is "The Loud Minority" and the extract, "E.W. - Beautiful People".

dimanche 21 novembre 2010

MATTHEW HALSALL - COLOUR YES

Si le dimanche était une musique, ce pourrait être celle du trompettiste anglais Matthew Halsall. Du jazz modal en quintet qui n’est pas sans rappeler le sublime « Shades of Blue » de Ian Carr & Don Rendell, équivalent britannique du « Kind of Blue » de Miles.
« Colour Yes », paru l’an dernier sur Gondwana Records, est le second enregistrement de Matthew Halsall. Un nouvel album est en préparation. A suivre…



If Sundays were a music, that could be Matthew Halsall’s one. His quintet plays modal jazz that reminds me of the wonderful “Shades of Blue” by Ian Carr & Don Rendell, wich is like a british “Kind of Blue”. “Colour Yes” is Matthew Halsall’s second album, released last year on Gondwana Records. The trumpeter is working on a new one. To be continued…

mardi 16 novembre 2010

JULIO GUTIERREZ - LAST TANGO IN PARIS

Si vous gardez une certaine nostalgie du hip-hop 90's et que tomber sur un sample vous procure régulièrement un orgasme auditif, alors vous connaissez certainement la série Dusty Fingers. Depuis une dizaine d'années, ces compilations pas très officielles distillent des titres soul, funk, jazz et library dont le dénominateur commun est la présence d'imparables breaks funky, bien souvent recyclés par des producteurs mythiques tels DJ Premier, Diamond D ou Madlib pour n'en citer que quelques-uns.
Sur le volume 17 paru il y a quelques mois, on trouve cette atomique relecture du classique de Gato Barbieri sur laquelle il ne manque pas grand chose, excepté, peut-être, le flow de Quasimoto.



If you were into hip-hop in the 90's and that you often get eargasm by listening to an original sample, then you probably know the series of compilation called Dusty Fingers. Since 1997, these unofficial records bring soul, funk, jazz and library songs wich have massive funky breaks, and been used by greatest hip-hop producers as DJ Premier, Diamond D or Madlib, just to name a few.
On the last chapter (17th), you can find this astounding cover of Gato Barbieri's classic. Perfect latin-psychedelic cocktail. But, if I were the bartender, I would add some Quasimoto's flow.

lundi 15 novembre 2010

BRASSROOTS - GOOD LIFE

Brassroots - 'Good Life' by Do Right! Music

Que dire à part que c'est hyper frais et qu'il s'agit de la reprise d'un tube house de la fin des 80's ? On peut quand même préciser que Brassroots est un combo londonien qui reprend façon fanfare des classiques de Radiohead, Bowie, des White Stripes ou donc de Inner City. Cette reprise est d'ailleurs de loin la plus efficace et la plus intéressante de leur répertoire. Un EP vient de sortir chez Do Right Music, un label de Toronto qui s'est déjà distingué avec les premiers albums du Souljazz Orchestra et le projet Skeletons.


What could we say except that it's so fresh and that it's a cover of an old house hit (back in 1989) ? We could add that Brassroots is a londonian combo who plays in a brass band way classics of Radiohead, Bowie, the White Stripes and so, Inner City (without doubt their best cover and the most interesting). An EP has just been released in Do Right Music, a Toronto based label already famous for the discovery of the Souljazz Orchestra and the Skeletons project.

samedi 13 novembre 2010

THE RONGETZ FOUNDATION NEW 7INCH "SIMONE" WITH PATCHWORKS REMIX

Comme vous le savez peut être, la tradition chez Heavenly Sweetness est que pour chaque sortie d'album, nous sortons un 45 tours avec un remix.
Pour feter la sortie du nouvel album de Rongetz Foundation "Broken beat doll", nous avons demandé à Patchworks, partenaire de Rongetz dans Metropolitan jazz affair, de remixer la cover de Eddie Jefferson "Zap carnivorous". Et une fois de plus, Patchworks a produit une bombe pour les dancefloors eclairés

En prime, une petit vidéo réalisée par Rongetz himself!



You know our rule at Heavenly Sweetness, for each new album we release a 7inch with a remix.
Let's celebrate the release of Rongetz foundation new album "Broken beat doll", with a remix by Patchworks.
He remixed the cover of Eddie Jefferson's classic "Zap carnivorous" and it's a killer!
Check the video par Rongetz himself!

BUY IT / ACHETER LE
Physical
http://cgi.ebay.fr/ws/eBayISAPI.dll?ViewItem&item=320616966877
Digital
http://itunes.apple.com/fr/album/zap-carnivorous-patchworks/id399951679

jeudi 11 novembre 2010

FREDDIE HUBBARD - FIRST LIGHT

Evidemment "Red Clay" est le chef-d'oeuvre du trompettiste Freddie Hubbard période CTI ! Mais j'ai toujours eu un faible également pour le groove raffiné et les ornements de cordes de "First Light", gravé un an plus tard, en 1971, et dispo sur l'album du même nom. Un morceau que vous pouvez également retrouver sur "CTI Records : the Cool Revolution", un coffret qui retrace en 4 CD's l'épopée du label que Creed Taylor a fondé, il y a tout juste quarante ans.



Of course, "Red Clay" is Freddie Hubbard's masterpiece for CTI Records ! But I've also always been crazy for the majestic groove and the string arrangements of "First Light", recorded one year later, in 1971, for the same name album. A tune also available in "CTI Records : The Cool Revolution", a 4 CD's box set released for the 40th anniversary of Creed Taylor's label.

lundi 1 novembre 2010

DICK KHOZA - CHAPITA

Vous avez aimé les trois volumes de "Next Stop Soweto" ? L'aventure sud-africaine se poursuit grâce à cette tuerie afro-jazz-funk. Enregistré en 1976 par le percussionniste Dick Khoza, "Chapita" était jusqu'à présent un album culte mais rare. C'est désormais un disque culte, enfin réédité...mais à seulement 500 exemplaires. Voici de quoi vous donner l'eau à la bouche .



For those who loved the "Next Stop Soweto" series, here is another south-african gem. "Chapita" is an incredible afro-jazz-funk album recorded in 1976 by the percussionist Dick Khoza. It used to be a cult but rare album. It's finally reissued...but only in a limited edition of 500 LP. Hurry up my friends !

mercredi 20 octobre 2010

ERICK COSAQUE - GUADELOUPE ILE DE MES AMOURS

J'ai découvert complètement par hasard, cette bombe antillaise enregistrée en 1978 par l'un des grands maîtres du gwo-ka, le percussionniste et chanteur Erick Cosaque. Du gwo-ka teinté ici de soul et de funk. L'album original s'arrache à 130 euros sur la toile...mais comme c'est la crise, rêvez avec moi grâce à cette vidéo Youtube.



I was looking for something else when I've discovered a few days ago, this killer groove from the West Indies. A tune recorded in 1978 by the gwo-ka master, Erick Cosaque, a percussionist and singer. Traditional gwo-ka is mixed here with a soul funk feeling. The original LP can be found for 130 € on the web. But in those crisis times, let's dream with me thanks to this video.

mardi 19 octobre 2010

Marion Brown RIP

Une des voix les plus originales du jazz moderne est décédée le 10 octobre dernier dans un oubli quasi-total.
Marion Brown, un des saxophonistes majeurs de la New Thing new-yorkaise des années 60 était retiré de la scène musicale depuis une vingtaine d'années à cause de sérieux problèmes de santé.
Il fit de longs séjours en France entre la fin des années 60 et la fin des années 80 et y enregistra plusieurs albums dont la bo culte du film de Marcel Carné 'Le temps fou'.
Malheureusement très peu de ses albums ont été réédités en cd ...
Un de ses chefs d'oeuvre, Vista, a fait l'objet d'un pressage japonais voilà quelques années , cherchez le !!!



Just learned the passing of sax genius Marion Brown earlier this month. Such an underrated musician whose works deserve(too late) to be properly reissued

lundi 18 octobre 2010

the Rongetz Foundation

Le deuxième album de la Rongetz Foundation 'Broken Doll Beat' est enfin disponible dans les bacs français à partir d'aujourd'hui !!!
Vous pouvez aussi le trouver sur itunes et autre plateformes de téléchargement légal ...


The Rongetz Foundation new album 'Broken Doll Beat' recorded in New York by Stephane Ronget and his new american band is finally out on cd and digital. Have a listen to their great rendering of the undergiround classic Simone composed by Frank Foster ...

jeudi 14 octobre 2010

CE MORCEAU M'OBSEDE

2010 blues. La bande son de l'entrée dans l'automne.



I can't get this song out of my head! 2010 blues.

mercredi 13 octobre 2010

Robert Aaron - Sound Check



Last nigh Robert Aaron played @ Bellevilloisse before Lonnie Liston Smith , here we shot some pic of sound check.
Hier soir Robert Aaron a joué à la Bellevilloise en 1er partie de Lonnie Liston Smith, nous avons filmé  quelques instants du sound check.

lundi 11 octobre 2010

HORACE SILVER - SILVER 'N PERCUSSION

Horace Silver c'est bien sûr "Song For My Father", "Señor Blues" et pleins d'autres classiques...Mais dans les 70's, le pianiste a aussi gravé chez Blue Note, des albums loin d'être anecdotiques, à commencer par la trilogie "United States of Mind", une série vocale, engagée et funky.

Moins connu et trouvé ce week-end chez Vinyl Office, le disque "Silver 'n Percussion". Un projet de spiritual jazz enregistré en 1977 et qui invoque les dieux Yorubas, l'esprit des Zulus, les idoles Incas ou le dieu Soleil des aztèques. Pour cet hommage aux traditions africaines et amérindiennes, Horace Silver a fait appel aux percussionnistes Babatunde Olatunji et Ladji Camara et à un choeur de chanteurs. On retrouve aussi son quintet de l'époque : Tom Harrell (trompette), Larry Schneider (sax ténor), Ron Carter (contrebasse) et Al Foster (batterie). En illustration voici un titre qui fait sûrement danser depuis bien longtemps le collectif Build An Ark et Osunlade.



When we think about Horace Silver, we think of course about "Song for My Father", "Señor Blues" and a lot of Blue Note classics...But during the 70's, the pianist kept on composing some amazing music for the label, like "United States of Mind", a vocal, committed and funky trilogy.

Less known and found last week-end at Vinyl Office, the album "Silver 'n Percussion". A spiritual jazz project recorded in 1977 who invokes the gods of the Yoruba, the spirit of the Zulu, the idols of the Incas or the Aztec sun god. For this tribute to the African tribes and Native Indians, Horace Silver is joined by percussionists Babatunde Olatunji and Ladji Camara, a vocal choir, and also his quintet of that time : Tom Harrell (trumpet), Larry Schneider (tenor sax), Ron Carter (acoustic bass) and Al Foster (drums). The Build An Ark collective and Osunlade are probably dancing on this album for a long long time.

mercredi 6 octobre 2010

Lefto & Simbad present Worldwide Family Vol.1

Dans la série du Worldwide de Gilles Peterson , il y'a un festival (Sete, Singapour,...) , une émission de Radio sur la BBC, des soirées (Londres, Paris,..) et surtout une famille qui gravite autour en la personne de Lefto & Simbad.
Les deux soldats au service du Worldwide Family, 1er volume  du genre.
La date est prévue pour la fin Novembre 2010 , en avant première la pochette .....Bientôt du son !!

En attendant le dernier épisode du Radio Show de LEFTOO

dimanche 3 octobre 2010

JEAN-PIERRE MIROUZE - SEXOPOLIS

Probablement le plus redoutable des instrus psyché-funk français !



Comme beaucoup, j'ai découvert "Sexopolis" à la fin des années 90 sur la compile Stereo Ultra (souvenez-vous, Big Cheese Records !). Ce titre refait aujourd'hui surface grâce à Vadim Music qui réédite le 45 tours tiré d'un film, lui, complètement oublié : "Le Mariage Collectif", sorti en 1968. La musique et les images sont signées Jean-Pierre Mirouze.

Sexopolis, is probably the most incredible psych funk tune made in France ! Like a lot of rare groove lovers, I discovered it at the end of the 90's, on the compilation Stereo Ultra (remember Big Cheese Records). This killer track is resurfacing today, thanks to Vadim Music who have just reissued the 7-inch of a completely forgotten movie : "Le Mariage Collectif" released in 1968. The Music and the images have been created by Jean-Pierre Mirouze.

jeudi 30 septembre 2010

Michel Roques

Michel Roques a enregistré une poignée d'albums, jamais réédités, en trente ans d'une carrière qui débuta au milieu des années 60. De la ballade au free jazz, du sax à la flûte ce poly-instrumentiste aveugle fut naturellement souvent comparé au grand Rahsaan Roland Kirk pour ces 'caractéristiques' mais aussi pour sa versatilité et son lyrisme émouvant.

Du deep jazz à la française dont on peut trouver sur ina.fr une excellente prestation filmée par l'ORTF (payante) à l'occasion de la sortie de son album Chorus sur le label Saravah !!

Michel Roques was a little known but highly talented French poly-instrumentialist. Discover his fantastic deep-jazz on the ina.fr website and look for his Saravah 'Chorus' album !

retrouver ce média sur www.ina.fr

SOFRITO

Sofrito est un label, une soirée , un collectif de Dj's au son des rythmes cubains, latins, afro , antillais....Hugo Mendez l'un des dj's, diggers du collectif est de passage régulièrement sur Paris, Marseille, Montpellier....
A leur actif des soirées avec des invités comme Manu Dibango, the Poets of Rhythm, the Souljazz Orchestra, Quantic, Nickodemus...
Un label de réédition, de remix, de compilation pour le compte du label Soundway....


Sofrito is run by DJ’s Hugo Mendez and Frankie Francis alongside The Mighty Crime Minister and designer-extraordinaire Lewis Heriz.
Sofrito is the home of the Tropical Discotheque – rejoicing in the heaviest rhythms from Africa, the Caribbean and South America. 
The Sofrito Specials label champions the Tropical Discotheque sound – mixing up raw Afro flavours with Disco and Latin rhythms



dimanche 26 septembre 2010

AHU - TO:LOVE

Mon morceau du week-end et de ce début de semaine.



On croirait un ange perdu dans une maison hantée. L'ange en question s'appelle Ahu, mais les fans de Flying Lotus la connaissent sous le nom de Dolly.



Ceux qui sont attentifs aux playlists de Gilles Peterson avaient repéré cette chanteuse d'origine turque aux côtés d'Emanative.



Ahu est aussi prof de yoga. Et adore détendre l'atmosphère en faisant écouter à ses élèves Alice Coltrane et Dorothy Ashby.

FREE JAZZ HERO

Un des plus grands mais trop méconnu saxophoniste de la New Thing est mort dans l'indifférence le 3 septembre dernier.
Noah Howard a longtemps vécu en France où il est arrivé à la fin des années 60 avec ses amis Frank Wright, Sunny Murray ou Bobby Few, avant de s'installer à Bruxelles.
Sa musique soulful et spirituelle a trouvé sa meilleure expression dans ses albums The Black Ark et Red Star ...

mardi 21 septembre 2010

NANCY DUPREE - GHETTO REALITY


Vos neveux vous cassent la tête avec High School Musical ? Dégainez votre album de bad boys pour enfants : "Ghetto Reality" de Nancy Dupree. En 1969, cette instit' d'une école primaire de Rochester a décidé d'intéresser ses élèves aux cours de musique en remplaçant les chansons vieillottes des manuels par des titres de Nina Simone, Odetta et Miriam Makeba...Puis s'est très vite mise à inventer des comptines modernes ancrées dans le quotidien de ces enfants. Devant la richesse du matériel accumulé, Nancy Dupree a même décidé d'enregistrer un album où elle les accompagne au piano. Les élèves chantent en coeur, pas toujours juste et les morceaux ne sont franchement pas tous inoubliables. Reste deux ou trois thématiques marrantes sur Frankenstein ou Jelly Roll Morton, et une véritable bombe atomique qui rend "Ghetto Reality" incontournable : une ode à James Brown, que voici.




Jay Electronica @ Nouveau Casino

Jay Electronica  aprés avoir annulé son concert avec Mos Def en avril dernier , a fait un passage à Paris au mois d'Août dernier du coté du nouveau Casino , Mr Mass a bien sur immortalisé ce moment. 

mardi 14 septembre 2010

KENNY GRAHAM AND HIS SATELLITES - MOONDOG AND SUNCAT SUITES


Nous sommes en 1956, bien avant Mr Scruff. Un certain Kenny Graham se met en tête de revisiter la musique de Moondog.

A cette époque, ce saxophoniste est l'une des figures les plus en vues et les plus originales de la scène jazz britannique. Un homme qui refuse tout compromis commercial et qui tombe à la renverse en découvrant les enregistrements du Viking de la 6e avenue. A tel point que Graham convoque un groupe de musiciens aussi allumés que lui pour rendre hommage à cette oeuvre à la fois exigeante et farfelue. Le résultat, c'est l'album "Moondog and Suncat Suites" qui refait surface aujourd'hui grâce à Trunk Records.

Le disque se découpe en deux parties. La première est une série de reprises ténébreuses qui lorgnent vers l'exotica, un peu comme si Les Baxter avait basculé du côté obscur de la force. La seconde, composée par Kenny Graham, est au contraire, plus lumineuse, curieusement swing et au final, plus excentrique. Dans ces deux suites, on croise toutes sortes d'instruments : du marimba à la clarinette basse, en passant par un hautbois, une flûte, un harmonium, un accordéon...et même par moments une douce et étrange voix de sirène. Enfin, et ce n'est pas la moindre des curiosités de ce disque, "Moondog and Suncat Suites" a été réalisé par Joe Meek, alors jeune ingénieur du son, qui n'allait pas tarder à s'imposer comme l'un des producteurs les plus géniaux et les plus dingues de l'histoire de la pop britannique.


THE RONGETZ FOUNDATION PICS

Photos de la session d'enregistrement de l'album de The Rongetz Foundation à New York en Novembre 2009








jeudi 9 septembre 2010

ROY AYERS - LOTS OF LOVE


"Lots of Love" n'est pas le plus connu des albums de Roy Ayers, il ne contient aucun de ses grands classiques et n'a même pas été enregistré dans les années 70 ! C'est pourtant l'un de ses disques les plus passionnants.

Sorti en 1983 sur le propre label du vibraphoniste (Uno Melodic) "Lots of Love" synthétise toutes les expériences de Roy Ayers et toutes les révolutions qui agitent alors la black music, à commencer par le rap qui est en train de prendre clairement le pouvoir. A tel point qu'un MC hyper old-school s'invite sur une partie du premier titre, "Black Family", et pose sa voix sur une rythmique afrobeat (à cette époque Roy Ayers est encore profondément marqué par sa rencontre avec Fela, quelques années plus tôt). 83, c'est aussi l'âge d'or des boîtes à rythmes, des synthés, des gros sons de basses et des voix de robots. Utilisés par le vibraphoniste, ça donne des pièces imparables de boogie funk, comme "Fast Money" ou "Drive". D'autres chansons, "DC City" et "Everybody", rappellent les années fastes de Roy Ayers chez Polydor. Il se paie même le luxe de signer une véritable bombe sonore qui influencera la scène deep house : "Chicago", un morceau sombre, profond et répétitif.

Grâce aux Anglais d'Universal Sound, "Lots of Love" est à nouveau disponible en LP et CD. Et comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, le label réédite au même moment deux autres productions du grand Roy :"Eighties Ladies" et "Give Me Your Love" de Sylvia Striplin. Ou la preuve par trois que le début des 80's a été l'une des périodes les plus inspirées du musicien.


UNE NOUVELLE VIE POUR CE BLOG

Comme c'est la rentrée et que chez Heavenly Sweetness nous sommes pleins de bonnes resolutions, on s'est dit que ca serait bien de faire vivre un peu plus ce blog. Nous vous y ferons partager nos découvertes, coups de coeur, classiques et autres OVNI musicaux... en jazz mais pas que. Nous avons également demandés à certains artistes et amis de participer pour vous faire partager notre passion commune pour la musique. Listen & enjoy!

Sorry for the english speaking people but this blog will be mainly in french (but the good music is here!)

ROBERT GLASPER









Dimanche 12 septembre, Robert Glasper se produira à la Cité de la Musique dans le cadre du festival Jazz à la Villette.

Révélation du piano soul, ce Glasper n’a pas épaulé Mos Def, Erykah Badu, J Dilla, Meshell, Kanye West, Common ou Q-Tip pour rien… Avec lui, la nu soul trouve l’ambassadeur smooth à souhait, clavier de velours et mélodiste suprême. Mais pas un simple tapoteur doué. Non, un pianiste, un vrai de vrai ! Qui connaît son McCoy Tyner sur le bout des ongles. Qui joue avec Christian McBride, Terence Blanchard et Roy Hargrove. 

Et pour souligner les courbes de son instrument de prédilection osant le trait d’union solide entre hip-hop et jazz, Bilal sera au micro pour cette prestation parisienne du 12 septembre. Dans ce no man’s land où il fait bon se laisser vivre, les deux hommes ont trouvé l’alliage redoutable. Comme un road movie groovy de sons, de styles et de sens. Full of soul, soulful ! 


A noter qu’en première partie, les festivaliers pourront savourer l’étonnant Robert Aaron. Passer du saxo au piano, du piano au saxo, n’est guère à la portée de tous. Pour Aaron, la chose est innée. Quasi-inconnu du grand public il y a encore quelques mois, ce sideman montréalais, New-Yorkais d’adoption, n’est pourtant pas un petit prodige de 20 ans, mais un bon vieux quinquagénaire. Mieux, Robert Aaron a joué avec une brochette de stars allant des Contorsions de James Chance au Wu-Tang Clan en passant par Wyclef Jean, Blondie ou même un certain David Bowie ! Sortant enfin de l’ombre, il livre aujourd’hui un sublime jazz gorgé de soul, au rythme coulant, comme une B. O. nocturne que ne renieraient ni Gato Barbieri, ni Pharoah Sanders… Un régal.  
(Source QOBUZ ) 

jeudi 2 septembre 2010

NOVA TUNES 2.2


Une nouvelle fois, ce disque n'a qu'une vocation : surprendre vos oreilles en explorant de nouveaux territoires musicaux, en mettant en avant le métissage musical à travers les musiques électroniques, le rap, la soul, le reggae et la musique brésilienne. Une obsession multiple : la recherche de l'éclectisme, d'une haute qualité, la découverte de nouveaux talents, respirer l'air de Paris, New York, Berlin, Londres et d'ailleurs, tels sont les réflexes du Grand Mix de Radio Nova.

Tracklist NOVA TUNES 2.2
Aloe Blacc 'I Need A Dollar'
Nas & Damian Marley 'As We Enter'
Caribou 'Odessa'
Blundetto / Hindi Zahra 'Voices'
Raphael Gualazzi 'Reality & Fantasy'
69 'Novo Rock'
Mim Suleiman 'Nyuli'
Crookers / R.Murphy 'Hold Up Your Hand'
Space Invadas 'Imaginist'
Simian Mobile Disco 'Cruel Intentions'
Applause 'Lighthouse'
Mardi Gras. BB 'Blvd De Clichy'
Breakbot feat. Irfane 'Baby I’m Yours'
Darwin Deez 'Constellations'
Jamie Lidell 'I Wanna Be Your Telephone'
Rocé 'Des Questions A Vos Réponses'
Quantic 'Cumbia Sobre El Mar'
Jaqee 'Moonshine'
The Black Keys 'Everlasting Light'
Gigz 'God Bless The Child'
Lars & The Hands Of Light 'Me Me Me'
Mock & Toof 'Farewell To Wendo'

jeudi 15 avril 2010

Blundetto - No ID No Entry #3


TRACKLISTING:
1 Norman O'Connor intro
2 MF Doom "My Ladies" (Blundetto Godfather Edit)
3 Blundeloop #1
4 Ennio Morricone "Rodeo"
5 Blundeloop #2
6 Tony Wilson "Good Girl" (Blackjoy edit)
7 Marvin Gaye "Mandota"
8 Great Pride "She's a Lady"
9 Dorothy Ashby "Joyful Grace & Grape"
10 Valérie Lagrange "Si Ma Chanson Pouvait"
11 Natural Yogurt Band "Soft Cheese"
12 Prince of Ballard "Emotions Cream bootleg"
13 Unknown From Milk Crate Collection
14 Bobby Blue Bland "Dreamer" (High Blundedit)
15 El Michels Affair "Uzi (Pinky Ring)"
16 Allen Toussaint "Go Back Home"
17 Eddie Holman "Four Walls" (Long Blundedit)
18 Beak "Battery Point"

dimanche 11 avril 2010

Blackjoy en mode me-tsu-yan



Article sur notre ami et collaborateur de DJ / PRODUCTEUR pour le label.
Article écrit par le "petit chilien".
Prochain sujet Blundetto.

http://www.me-tsu-yan.com/2010/04/blackjoy-in-morning.html

dimanche 21 mars 2010

Blundetto's artwork



The very first drawing by Chaos for the Blundetto's artwork !

mardi 16 mars 2010

Robert Aaron "The Saadest Kiss" Feat. Anthony Joseph

the saddest kiss feat. Anthony Joseph by da vince

Robert Aaron by Nikolitsa Boutieros

Chronique IMPRO JAZZ




ROBERT AARON
Trouble Man
Heavenly Sweetness
(Robert Aaron : as-bs-fl-p-org-b / Cheick Tidiane Seck : org-Rhodes-p /arc Berthaux : b / Steve McCraven : dr / Roger Raspail : perc / Emilio del Monte : perc / José Palmer : g)

Ce Trouble Man de Robert Aaron, c’est un peu comme les CD’s Evidence de Pharoah Sanders. On n’en attendait aucun chef-d’uvre mais on savait que pouvait s’y glisser, ça et là, quelque précieuse pépite. Pépite que l’on retrouve avec Thembi, thème composé par un certain Pharoah Sanders et dans lequel le baryton de Robert Aaron retrouve l’enthousiasme communicatif de l’ancien partenaire de Coltrane. Oui, le monde est petit mais grand est le souffle de Robert Aaron. Souffle épais et rauque, parfois fragile mais toujours porté par une générosité sans faille.
Il y a du Gato Barbieri chez le saxophoniste (Flow Like a River, Sweet Obsession), un appétit d’ogre, un vif désir d’arpenter large et de s’échapper des codes trop convenus du jazzbisness. Son singulier parcours (des Contorsions de James Chance-White aux deux Bowie –Lester & David- en passant par Blondie et les B52’s) n’y est sans doute pas étranger. Un homme libre donc que ce Robert Aaron.
Bref, un disque de précieuses pépites. Par les temps qui courent, ce n’est déjà pas si mal.

lundi 15 mars 2010

Laurent Garnier Live feat. vocal Anthony Joseph

Pionnier de la musique électronique en France, il a fondé et dirigé le célèbre label français F Communications. Avec ses invités, il présente une création spéciale pour la Salle Pleyel.

C'est dans la chambre de son adolescence, que Laurent Garnier va exercer ce toucher qui fera bientôt de lui l'un des emblèmes de la musique électronique. Là, il entasse une sérieuse collection de vinyles, dans tous les styles, et commence à tâter de la platine. Mais c'est en traversant la Manche, en 1987, que le natif de Boulogne-sur-Mer va se faire un nom en devenant l'un des DJ résidents de l'Hacienda, le fameux club de Manchester. Il est DJ Pedro, il a le pitch tendance house. À son retour à Paris, en 1990, il s'illustre aux platines du Palace et du Boy, agitant sévèrement le dance-floor. Mais c'est avec le son de la techno, qu'il rapporte de ses voyages transatlantiques que Laurent Garnier impose son son. Il enchaîne les singles tandis que ses DJ sets affolent le tout Paris. Pionnier et référence jusqu'en Angleterre, il publie Shot In The Dark en 1994 sur son propre label, F Communications. C'est un premier succès, et surtout la première pierre d'un label qui va construire la légende de la French Touch électronique des années 1990. Celle des soirées Wake up qu'il organise au Rex, le temple parisien. Mieux, à l'approche du millénaire, il est l'un de ceux qui font entrer la musique électronique chez le grand public. Sans jamais se couper du cercle d'initiés, officiant aux platines de Radio Nova ; sans jamais oublier d'innover et de convier des musiciens sur scène, comme lors d'un mythique Olympia ou lors de ses collaborations avec le pianiste Bugge Wesseltoft. Comme encore ce soir, où ce passeur esthète et essentiel de la scène électroacoustique convie des complices à l'occasion d'une création spécialement pensée pour la Salle Pleyel.



http://liveweb.arte.tv/fr/video/Laurent_Garnier_a_la_Salle_Pleyel/

lundi 8 mars 2010

La compilation




Depuis plus de 3 ans, l’activisme musical d’Heavenly Sweetness essaye de montrer qu’il y a encore une place et un avenir pour des nouveaux labels en France et dans le jazz.
La passion est le moteur du label et la priorité a toujours été donnée à l’artistique; à l’ouverture d’esprit avant toute considération de rentabilité commerciale.
Une aventure avant tout humaine, avec son lot de joies, de déceptions mais surtout de rencontres avec des musiciens tout aussi passionnés de musique, sous toutes les formes, sans étiquettes, spirituelle et libre. Des hommes et des femmes aux parcours souvent atypiques, musiciens professionnels ou amateurs, pour qui la musique est l’essence de l’existence. Pour en citer quelques uns : Anthony Joseph, Doug Hammond, Monnette sudler, Anne Wirz, John Betsch, Doug Carn, Four tet, Stephane Ronget…

Cette compilation est l’occasion de présenter un catalogue déjà riche et de rassembler pour la première fois des morceaux sortis sur différents supports : vinyle, CD ou digital (et parfois devenus introuvables).
Comme les deux faces d’un 45 tours, elle est composée de deux CD, l’un Jazz et l’autre contenant des remixes et des covers.
A noter 3 titres en exclusivité pour fêter cette sortie : un remix de Monnette Sudler par Blackjoy, et un extrait de nos deux prochains albums, une reprise de « Trouble man » par le saxophoniste New yorkais Robert Aaron et un autre reprise de « Nautilus » par le talentueux et prometteur Blundetto.

Sortie le 15 Mars (Physique & Digital)
Distribution Discograph
Distribution Finetunes

mardi 9 février 2010

LEFTOO



Strange title for this mix, It's supposed to be LeFtO#419... haha!
As every fan of Dilla knows, February is Dilla month and to celebrate this anniversary I mixed a couple instrumentals I liked; the man's a genius but I don't have to tell you that. Further, you'll hear some tunes by The Equatics, great band from 1972, another great track of Gil Scott-Heron, this incredible Paul White remix called "Watch a World", and a heavy version of Bob James' "Nautilus" by Blundetto. More newness coming from Fatima, Eglo fam and heavy dubstep from D1 and Dz... A banger for the summer Zinc ft. Ms Dynamite, a track taken from this great compilation called Elevator Music Vol.1 with Martyn and to end the beautiful instrumental signed J-Dilla. Spread the mix, leave a comment and enjoy. Thank you, always!

mercredi 3 février 2010

We love Blundetto !



A vinyl selection from Blundetto. Programmer at Radio Nova in Paris, the man plays guitar, bass, percs and is finishing an album to come out spring 2010 with featurings such as The Budos Band, General Elektriks, Tommy Guerrero and more. Download his selection. Artwork by Guillaume Leroyer.